Accueil

Clôture électrique pour agriculteur

En envoyant des chocs légers aux animaux qui s’y frottent, la clôture électrique les conditionne à en avoir peur. Sans danger, économique, durable et facile à installer, elle rencontre actuellement un grand succès dans le monde agricole. Elle constitue la meilleure solution dans la plupart des situations, mais doit s’adapter selon les animaux en question.

Clôtures pour chevaux

Le choix d’une barrière pour des chevaux est particulièrement épineux. Les chevaux pourraient facilement sauter par-dessus une clôture trop basse ou passer en dessous d’une clôture trop haute. Pour résoudre ce problème, il convient de mettre en place une clôture dotée de deux fils placés respectivement à 60 cm puis à 1,2 m de hauteur. Optez pour un électrificateur sur secteur, un choix peu onéreux et suffisamment efficace. Le fil barbelé est à éviter comme conducteur. Privilégiez plutôt le fil électrique ou le ruban (d’une couleur autre que le blanc). Il est important de signaler qu’un cheval qui ne se sent pas bien dans son enclos essayera toujours de franchir les barrières pour s’enfuir.

Clôtures pour moutons

Deux types de clôtures électriques existent. La première solution, la clôture électrique fixe, nécessite un entretien annuel et une vérification régulière de l’état de l’électrificateur et de la prise terre. La deuxième solution, la clôture mobile, s’utilise pour le parcage lors des estives ou pour protéger des parcelles de cultures dérobées. Par contre, elle coûte plus cher que la première solution. Du fait de la présence de leur laine, les moutons résistent mieux aux chocs par rapport aux autres bêtes. Si l’on y associe leur entêtement caractéristique, il est clair qu’il faut user d’une très bonne clôture pour gérer convenablement tout un troupeau. La présence d’agneaux ou de bêtes encore non initiées requiert ainsi une vigilance particulière.

Clôtures pour vaches

Une utilisation simultanée de clôtures électriques fixes et mobiles pour les bovins assure une bonne gestion des pâturages. Les barrières fixes servent à délimiter l’ensemble du domaine alors que celles qui sont mobiles, munies de bouts en tire-bouchon, serviront à le subdiviser en vue d’un déplacement rotatif du bétail selon la croissance du fourrage. La clôture électrique peut également s’utiliser en association avec une clôture classique grillagée ou barbelée. Pour ce faire, elle se place en amont, constituant une sorte de bouclier avant que les bêtes ne parviennent à la barrière principale, au risque d’endommager celle-ci.

Si son utilisation demeure simple, le bon fonctionnement et la durabilité d’une clôture électrique reposent sur une sélection rigoureuse du matériel. En plus de l’animal, la longueur du périmètre à clôturer ainsi que la densité de la végétation sont également des paramètres à considérer. Une clôture réalisée dans les normes durera plusieurs années sans poser de problèmes.